jeudi 31 juillet 2014

Arriba dans le Lot

Quelques jours " forts gais " ( ou nous avons aussi assimilé le Belge )  avec les copains, un peu plus haut dans le Lot . Je me suis " réjouie" de la bonne idée de Tazab de nous inviter à croquer du bon vieux caillou Lotois avec sa ribambelle de cabécous accompagnés de très bonnes bières belges fraiches en fin de journée .

Je me réjouie aussi d'être arrivée à temps pour recevoir trop tard le sms qui disait " on est à Rocamadour" , j'imaginais échapper à une production Hollywoodienne ou les figurants abondent en cette période de l'année , sans compter donc qu'à Tazab Home, Lapinette préparait une appétissante Kartofeule-Salaaade bien plus convaincante pour débuter le séjour .

La Kartofeule-salade a vite fait de nous rassembler tous en début d'après midi . Il y avait les Michel, Gérard et Antoine, Les Denoël, Fabien le grand et Paolo le petit et Julie, le Quatuor Tazabec avec Sylvie, Judith et Thomas et le Trio Lapin Corps avec Isabelle et Louise. Les Desplanches nous ont rejoins aussi, Magalie et Vincent  mais la kartofeule-salaaade n'était déjà  plus qu'un souvenir.

Nous avons glissé alternativement entre Martel et Carennac.

A Carennac , le cloître du prieuré ou j'étais ravie de mettre Gérard en perspective car c'est il faut le dire ,  un véritable honneur . 
La cour du prieuré en fin de journée .

Un dessin rapide d'une rue, le soleil avait vite fait de nous déloger de notre emplacement .

Le matin et des fois l'après midi  nous faisions des tours ^_^  à Martel.  

Le nombre de tours est une particularité remarquable de ce charmant village, mais on peut y dessiner des portes aussi .. .

.... ou la halle ( .... je sais de dedans c'est plus difficile .... )

Dans le Lot faire des tours et des détours ...
.... nous ramène toujours au pied du mur,  à Floirac :)

A la nuit tombée, c'était grattouille sonore .. M'houep !!! Si! C'était bien !!

Le dernier jour , Gérard y tenait beaucoup , nous sommes allées voir les très recommandés modillons de l'ancienne église de Gluges . 

 L'église Saint Pierre es Liens , logée sous la falaise et qui domine modestement le petit cimetière en terrasse , semé de persil parait-il?
( et Gérard sous les modillons )

Il nous reste encore plein de choses à dessiner . Chiche que nous remettrons ça !! ;)


mardi 8 juillet 2014

" Aller voir " les monts d'Auvergnes

 L'exposition de nos dessins réalisés fin mai-début juin 2014 avec Tazab, Fabien Denoël, Gérard Michel , Vincent Desplanches et moi même , a débuté le 20 juin au Conseil Général à Clermont Ferrand et restera jusqu'au Festival " Il faut aller Voir, les rendes vous du carnet de Voyage" , en novembre .
.... Elle a l'air plutôt chouette ^_^ !!!



Tout a commencé il y a à peu près un an quand Emilie de l'IFAV , nous a convié , Tazab, Fabien Denoël et moi même , à venir fin juillet  croquer la Chaine des Puys et la Faille de la Limagne dans le cadre de la candidature pour le classement à l'Unesco .
Nous étions emballés par ce projet , pour ma part c'était  aussi l'occasion de découvrir cette région et ce paysage si célèbre .

J'ai rejoint Tazab dans le Lot ou il coulait des vacances en famille, ou nous devions poursuivre  ensemble jusqu'à Clermont Ferrand ou il demeure .
Sur place nous avons tout d'abord commencé à gratter un petit peu , avec Aldebaran qui était là aussi , à Montvalent avant l'apéro et les bords de la Dordogne agglutinés sur une micro île à l'heure de la sieste et un peu d'escalade au moulin de Cougnaguet .



Nous avons décollé ensuite dans ma Ka , avec ma fidèle Toutoune sur la banquette arrière qui semblait haleter en rythme avec le moteur  et comme me l'a fait remarqué Tazab en dépassant Tulles , nous quittions pour ma part les limites de la Comté .....

Des nôtres arrivée à Clermont à 19h , nous avons fait connaissance avec Marc , Emilie et Fabien autour d'un rafraichissement pour élaborer notre plan d'attaque du lendemain  .


Le plateau de Gergovie , dans le matin encore brumeux nous dévoilait son panorama si familier pour les gens d'ici .

Alors la faille de Limagne , c'est cette partie dans laquelle de nombreux villages se sont installés , une zone d'activité humaine qui s'est développée effectivement le long d'une faille volcanique, ça peut paraître idiot mais j'avais envisagé un sujet purement géologique ^_^.


Dans le bruissement des herbes , à l'ombre des arbres , chantonnait la source de la chapelle Saint Aubain . L'eau aurait pour vertu de rendre la vue , ou pas mais une chose est sûr c'est qu'elle a ses amateurs chargés de bouteilles, Tazab et Fabien s'en sont gorgés, il est vrai qu'elle est  délicieuse :)

Au pied du Puy de Dôme , au départ du sentier des muletiers se plante une auberge dominée par le maître des lieux et sa corolle de parapentes dévoués qui lui font allégeance.

Le lendemain nous avons attaqué le Puy des Gouttes ou Pierre Boivin, volcanologue,  tenait une conférence au sommet .J'ai noté que l'homme préhistorique avait connu l'activité volcanique. 


 Les moutons pâturaient non loin de là , glissés sous les arbres bien à l'abri du soleil au zenith, ils avaient réquisitionné la moindre ombre . Il ne fallait pas bouger au risque de voir tout le troupeau s'emballer  .  


 Dans l'après midi de gros nuages d'orages ont commençaient à s'amonceler. Pendant que nous dessinions le château de Tournoël , des grondements nous parvenaient de plus en plus proches jusqu'à nous chasser par une pluie battante, nous faisant détaller vers la dedeuche verte de Tazab .

  video
  Le lendemain, nous devions dessiner un berger et une bergère ( pour faire plaisir à tout le monde :p) mais malheureusement au petit matin , une pluie incessante nous a contraint à annuler le rendez-vous. Pendant que nous déjeunions, Tazab cherchait sur sa tablette un sujet de rechange à l'abri. Vers 9h il nous a dégotté une vue panoramique à la salle à manger de l’Hôtel des Puys au dernier étage, la vue y est effectivement superbe. Nous y sommes arrivés à 9h30, et la jeune femme qui s'occupait des lieux nous a annoncé qu'elle fermait à 10h30 et elle nous a proposé pour justifier notre présence de prendre un petit dêj. Bref! Nous avions une heure pour prendre le café ( encore un Grrrr ) , les croissants d'une main et dessiner un pano de l'autre. Mes 2 acolytes trouvaient que je faisais beaucoup la cocotte minute, Pffff!! Pfffff!!
Du coup pour ma part j'ai choisi d'attaquer ces 2 détails , les potaux ont attaqué un pano. Nous avons avalé un café à toute pompe sans quitter l’horizon ds yeux puis finalement la jeune femme nous a laissé trainer un peu plus de temps, passant l'aspirateur sous nos tabourets.






 Nous avons terminé notre parcours au château Montlozier en bonnes compagnies , Marc et Mireille , Vinciane , Ricardo patientaient pour certains ou croquaient avec nous .


 Le 20 août 2013, une exposition de ces dessins a débuté à la gare du train au Puy de Dôme et s'est poursuivie lors du festival " Il faut Aller Voir " du carnet de voyage à Clermont Ferrand en novembre 2013.


Nous nous sommes tous rassemblés à cette occasion , à coup de navettes en dedeuche ou en Ka . Clermont Ferrand fait écho au nom de Michelin.
 Le musée de l'Aventure Michelin nous a aimablement ouvert ses portes durant toute la période du festival. J'ai pu croquer comme d'autre quelques modèles peu commun ....

La Mille-pattes est une star du musée , modèle unique qui servait à tester les pneus sur circuits. Dans l'habitacle se trouvait le modèle à expérimenter et afin que les tests soient validés , le véhicule devait être homologué . Ainsi ils ont crée cette chimère issue d'un Break D et d'une DS .  Pas facile à représenter, nous nous y sommes tous essayé .

Même dans le jardin de Tazab , une Dauphine de mon enfance s'est offerte comme sujet .


Et dans le garage , Lapin immortalisait l'intérieur de la Dedeuche à Tazab pendant que nous immortalisions l'ensemble .... Il y avait bien sûr Gérard , là au dessus :) 

Fin mai début juin 2014 , Le Conseil Général du Puy de Dôme nous a nouveau sollicité pour caracoler dans le paysage avec un nouveau fil conducteur " les 5 Drôles de Dames ". Nous sommes repartis à 5 cette fois ci , avec Gérard Michel et Vincent Desplanches , fidèles au proverbe qui dit " que plus on est , plus ...." , ainsi que nos accompagnateurs , Marc, Claude, Aldebaran et Régis .

Au menu , l'Auberge de la Baraque à Orcines , et bien ce n'est pas si facile de croquer et de se régaler en même temps .


En promenade digestive , nous avons parcouru le volcan de Lemptégy ouvert aux visiteurs mais la météo variable faisait changer la lumière d'un instant à l'autre .

Les superbes panoramiques des monts d'Auvergne ont à nouveau défilé sur la route qui nous menait à la ferme de Guy . Gérard a croqué la porcherie, moi , la ferme pendant que nos trois compères faisait les cowboys ....

Le lendemain nous avons fait halte à Besse , un très joli village médiéval ou j'ai choisi de dessiner ce manoir potpourri, assez récent , début du siècle dernier mais qui est constitué de différentes parties recyclées  d'édifices eux , anciens , une curiosité car tous les passants le remarquent .


Pour le dernier jour , l'entreprise Claude Dozorme , maître Coutelier à Thiers nous a fait découvrir toute la fabrication de ses célèbres couteaux, une visite très très instructive .


Un coin de rue à Thiers , bien sûr ....


Jusqu'à que Marc et Claude viennent me déloger et me faire découvrir le " creux de l'Enfer" , un lieu incroyable ou, dans un fond de vallée suivant le lit de la rivière , s'enchainent toutes les anciennes coutelleries de la ville , un endroit à visiter sans hésiter . On n'en partait plus :)



 Et voilà , la boucle est bouclée mais comme on adore ça , on n'en fera d'autres des tours et des détours de pages de carnet !!

Avant que vous ne repartiez , voici les liens de mes compères .... et "Allez  voir "  ;)