jeudi 16 juin 2016

Tamniès , petit patrimoine rural

La météo maussade de ces derniers jours ne nous offre que quelques rayons de soleil clignotants et ce mois de juin ressemble de plus en plus  à un néon vivant ses derniers instants . Ces l'occasion de sortir des cartons deux attrapes-soleil , ces petites constructions rurales qui semblent émerger aux printemps quand  les branches des arbres sont encore nues , aux abords  des chemins ou au beau milieu des champs , et sur lesquelles la lumière s'amuse à varier les teintes colorées et les effets de matières.

La Dordogne regorge de ces petits bâtis ruraux et dès que j'en repère un , je le note sur un petit carnet , pour l'instant je ne crains pas la rupture de stock  . J'ai croqué cette cabane à Tamniès ou justement j'avais repéré sur le net de tranquilles promenades parsemées de ces constructions restaurées par une association de bénévoles , une jolie mine de sujets potentiels à découvrir . 
Donc ici on les nomme bien " cabane" ( j'ai lu et demandé, parfaitement ! ^_^ )  et non pas , comme on me l'a déjà évoqué , " garriotte", " caselle" ou " borie"  !! 


Les pigeonniers ne sont pas en reste non plus , ils en existent de toutes les formes et si les pigeons avaient su écrire , ils auraient pu élaborer un guide étoilé consacré à ces différents hébergements , enfin à suivre pour d'autres occasions ^_^ !!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire