dimanche 28 décembre 2014

Les dames des vignes

A la période des vendanges quand ronflaient les machines dans les rangs , j'ai eu envie de commencer moi aussi une petite récolte  de cabanes ou grangettes comme certains les nomment ici .

 ( non, là c'est la promenade de ma toutoune :) dans un de mes carnets mais elle illustre bien la situation finalement :D  )

Les cabanes veillent impassibles sur tout ce monde changeant , discrètes mais si présentes entre les rangs ou au bord des routes .

Je me suis décidée à en réaliser quelques aquarelles in situ déjà pour me faire une expérience et parce qu'elles font partie de ce paysage familier qui à force semble nous faire signe du coin de l’œil ^_^ .

( j'en ai profité pour m'amuser à prendre  les étapes en photo mmmm !!! comme ça pour voir ... )


Cette grangette est à Notre Dame de l'Isle à Luzech , tout autour le Lot fait une boucle , dans le fond résonnait le raffut des cormorans, mais sous le monticule c'est le royaume des lapins .

Toujours à l'Isle , celle ci est drôle avec son sapin de Noël .

Dans la lumière du matin , elle se trouve vers Douelle . De ce côté ci elles jouxtent aussi les plantations de noyers .



A nouveau à L'Isle, mais il m'en reste plein d'autres si je veux poursuivre cette cueillette à la faveur d'un prochain rayon de soleil .

A l'année prochaine sûrement , d'ici là , je vous souhaite à tous de passer un agréable Réveillon , à bientôt !!


mercredi 24 décembre 2014

Quelques heures à Bourges 2

   Nous voilà à nouveau à Bourges avec ma copine le temps de remplir les pages d'une réunion pour elle et d'autres plus hasardeuses d'un carnet de croquis pour moi. La réunion compte 9 points m'annonce t-elle et j'ai parait-il  l'air d'aller au ski . c'est qu'il fait froid ce matin.
Je prends le parti de mieux me repérer dans le centre historique. Je dévale les rues avec  à l'esprit une jolie tour gothique aperçu sur un prospectus de l’hôtel. Je traverse une première fois la place Gordiane, je suis bien tentée de m'y arrêter mais je poursuis ma recherche en descendant des rues remplies de boutiques, les décorations de Noël s'accrochent déjà discrètement dans les rues .



 Le temps passe, j’abandonne  ma quête et me décide pour croquer les imposantes maisons à colombage de la place Gordiane . En empruntant une rue en travaux , dans une cour apparait le délicat édifice gothique, c'est le musée Estève ou l’Hôtel des échevins .
Mon programme est fait , d'abord la place Gordiane qui est tout près  et une fois que les frissons me gagnent , quelques pas pour me réchauffer et coucher la tour des Échevins sur mon carnet .


J'ai de la chance , il y a du soleil sur le muret ou je m'installe.
Un aimable coup de téléphone m'informe que la réunion est terminée, les 9 points ont été traité avec efficacité.  
( carnet fabrication maison avec du papier Arches satiné 180g )

I accompanied a friend who comes once a month to Bourges to attend a meeting. The time of the meeting, I try to visit the city and to make some sketches in my notebook as a phone call to inform me of our departure.
I first visited the historic center, I chose instead to draw Gordiane and then the tower of the Hôtel des Échevins  .

;)

jeudi 11 décembre 2014

Portes ouvertes :)

Une grisaille monotone ces derniers temps, nous donne l'impression que le soir vient sans attendre que le jour se soit décidé. Heureusement il y a eu quelques apparitions du soleil en mi-journée qu'il fallait saisir sans trop tergiverser .
Le soleil réchauffait les murs de vieilles cabanes dressées aux milieu des vignes hirsutes vers la chapelle de l'Isle à Luzech. 

 Abritée du vent froid par les grangettes , j'ai croqué le réchauffement momentané des lieux.


Dans les rangs un tracteur prétaillait , j'en ai profité pour pousser une aquarelle ( que je mettrai plus tard) et quand l'ombre de la cévenne m'a gagné , je suis allée plus loin ajouter une nouvelle porte dans mon carnet. Puis le tracteur et moi même avons quitté les rangs et d'un geste de la main nous avons salué la fin d'une bonne journée ^_^.
The days are sad. When the sun appears you should take advantage without hesitation. In the bare vines, I drew the doors "open" old forgotten huts.

vendredi 5 décembre 2014

Sous le Pont Valentré

  Le vent d'hiver vient de claquer la porte aux températures printanières délirantes de la semaine précédente .
Je débute un carnet Cahors , fabrication maison , car tous les lundis matin maintenant , je dépose mon fils à l'interna du lycée. C'est l'occasion de profiter de ce trajet pour croquer Cahors , d'autant plus que le lundi il n'y a pas grand chose d'ouvert non plus.


Le Lot a grossi , les pluies diluviennes du Roussillon viennent bousculer la tranquillité des deniers jours. Un courant d'air glacial accompagne le brouhaha des eaux chargées de boue . Les visiteurs sont rares sur le célèbre monument .

Under the bridge Valentré pounding the muddy floodwaters, recent and dramatic, of the Roussillon region. An icy wind accompanying the deafening noise of the water. December is here, visitors are rare on the famous landmark of Cahors.

A bientôt :)

jeudi 27 novembre 2014

Bargitude ou fantaisie climatique

 L'hiver approche et nous grignote chaque jour un peu plus la luminosité .
Je me suis installée sur le bord de la rivière , le temps passe et aucun frisson ne vient me perturber ?!
Il fait 20° en cette semaine de novembre ^_^

Winter is coming and nibbles us every day a little more brightness.
I settled on the edge of the river, time passes and no thrill disturbs me!
It's 20 ° in the week of November ^ _ ^



C'est barge !!! 

This is crazy !!!

:D... je tiens à remercier Marc pour son qualificatif de bargitude !!

samedi 22 novembre 2014

Quelques heures à Bourges


  J'ai profité du voyage d'une amie qui se rendait à une réunion à Bourges pour l'accompagner et découvrir  un tout petit  peu , cette très belle ville !
-- Surtout vas voir la Cathédrale !! me dit-elle en me déposant . Un croissant au bec , je me dépêche de gagner le centre ville. Je déambule dans les rues ou je croise de nombreuses tentations architecturales que ça m'en fait peine ...A l'extrémité d'une jolie rue pavée  surgit un bout de la Cathédrale .

 Bien sur je ne manque pas de voir le tympan , il me fait l'effet du bouquet final dans un feu d'artifice , on ne sait plus ou poser les yeux  mais je n'ai que le temps d'une réunion. Des nuages à la mesure de l'édifice traversent le ciel jetant régulièrement d’immenses ombres et quand la lumière revient , la pierre rénovée en parait encore plus éclatante . Je m'installe devant la mairie pour croquer juste un petit bout de cet énorme gâteau et bien vite , à mon goût , un coup de téléphone m'informe que la réunion est bientôt finie ^_^ ...


Voilà à quoi ressemble ce nouveau carnet qui sera dédié à ces quelques heures à Bourges. Il est fait maison avec du papier Arches satiné 160g pour soutenir le trait délicat que m'évoque l'architecture de Bourges.

mardi 2 septembre 2014

Et au milieu coule un ruisseau ...

Petit trésor que cette  rue de Douelle, un ruisseau se faufile sous les maisons pour atteindre la rivière ...
 et  Un lavoir s'y abrite discrètement ^_^



Je m'amuse à poster sur Instagram , voici les clichés pris en cours .... pour l'ambiance :)


A bientôt !!

lundi 18 août 2014

Carnet qui voyage : Mobilier urbain

Le fabricant de carnets " le Papier fait de la Résistance" nous a envoyé un exemplaire de sa fabrication pour qu'il voyage de main en main et réalise son tour d' USK France.

 Nous avons choisi pour illustrer ses pages , le thème du mobilier urbain .
Il m'incombait d'inaugurer ce nouveau carnet . Pour sa première étape j'ai débusqué un ravissant éclairage publique à Luzech, face à un endroit ou je gare assez souvent ma voiture sur les rives du Lot et qui porte un nom très souriant : " Quai le Franc de Pompignan !!! Pas mal non :D ?!


J'ai eu envie de poursuivre  la double page suivante en vous faisant découvrir, à quelques pas de là ou j'habite , les jardinières de l' ancienne mairie et l'étonnant abribus de Parnac, inauguré il y a un peu plus d'un an et qui peut être , je dis bien peut être évoque l'activité viticole locale ....


 Le carnet a donc repris sa route vers Tonnerre chez Christine Deschamps  et poursuivra , je l'espère sans encombres , sa récolte que vous pouvez retrouver via cette discussion Flickr .

Pour ma part j'ai trouvé le papier un peu  fin pour dessiner ( 90g/m) , il absorbe aussi  trop les pigments pour envisager sérieusement l'utilisation de l'aquarelle et je n'ai pas l'utilité non plus de feuilles prédécoupées , ni de la numérotation des pages.  Ceci dit, c'est un joli objet qui peut très bien satisfaire d'autres utilisateurs tel  un journal de bord, recueil de texte , etc ....

^_^  à bientôt !! Merci

jeudi 31 juillet 2014

Arriba dans le Lot

Quelques jours " forts gais " ( ou nous avons aussi assimilé le Belge )  avec les copains, un peu plus haut dans le Lot . Je me suis " réjouie" de la bonne idée de Tazab de nous inviter à croquer du bon vieux caillou Lotois avec sa ribambelle de cabécous accompagnés de très bonnes bières belges fraiches en fin de journée .

Je me réjouie aussi d'être arrivée à temps pour recevoir trop tard le sms qui disait " on est à Rocamadour" , j'imaginais échapper à une production Hollywoodienne ou les figurants abondent en cette période de l'année , sans compter donc qu'à Tazab Home, Lapinette préparait une appétissante Kartofeule-Salaaade bien plus convaincante pour débuter le séjour .

La Kartofeule-salade a vite fait de nous rassembler tous en début d'après midi . Il y avait les Michel, Gérard et Antoine, Les Denoël, Fabien le grand et Paolo le petit et Julie, le Quatuor Tazabec avec Sylvie, Judith et Thomas et le Trio Lapin Corps avec Isabelle et Louise. Les Desplanches nous ont rejoins aussi, Magalie et Vincent  mais la kartofeule-salaaade n'était déjà  plus qu'un souvenir.

Nous avons glissé alternativement entre Martel et Carennac.

A Carennac , le cloître du prieuré ou j'étais ravie de mettre Gérard en perspective car c'est il faut le dire ,  un véritable honneur . 
La cour du prieuré en fin de journée .

Un dessin rapide d'une rue, le soleil avait vite fait de nous déloger de notre emplacement .

Le matin et des fois l'après midi  nous faisions des tours ^_^  à Martel.  

Le nombre de tours est une particularité remarquable de ce charmant village, mais on peut y dessiner des portes aussi .. .

.... ou la halle ( .... je sais de dedans c'est plus difficile .... )

Dans le Lot faire des tours et des détours ...
.... nous ramène toujours au pied du mur,  à Floirac :)

A la nuit tombée, c'était grattouille sonore .. M'houep !!! Si! C'était bien !!

Le dernier jour , Gérard y tenait beaucoup , nous sommes allées voir les très recommandés modillons de l'ancienne église de Gluges . 

 L'église Saint Pierre es Liens , logée sous la falaise et qui domine modestement le petit cimetière en terrasse , semé de persil parait-il?
( et Gérard sous les modillons )

Il nous reste encore plein de choses à dessiner . Chiche que nous remettrons ça !! ;)


mardi 8 juillet 2014

" Aller voir " les monts d'Auvergnes

 L'exposition de nos dessins réalisés fin mai-début juin 2014 avec Tazab, Fabien Denoël, Gérard Michel , Vincent Desplanches et moi même , a débuté le 20 juin au Conseil Général à Clermont Ferrand et restera jusqu'au Festival " Il faut aller Voir, les rendes vous du carnet de Voyage" , en novembre .
.... Elle a l'air plutôt chouette ^_^ !!!



Tout a commencé il y a à peu près un an quand Emilie de l'IFAV , nous a convié , Tazab, Fabien Denoël et moi même , à venir fin juillet  croquer la Chaine des Puys et la Faille de la Limagne dans le cadre de la candidature pour le classement à l'Unesco .
Nous étions emballés par ce projet , pour ma part c'était  aussi l'occasion de découvrir cette région et ce paysage si célèbre .

J'ai rejoint Tazab dans le Lot ou il coulait des vacances en famille, ou nous devions poursuivre  ensemble jusqu'à Clermont Ferrand ou il demeure .
Sur place nous avons tout d'abord commencé à gratter un petit peu , avec Aldebaran qui était là aussi , à Montvalent avant l'apéro et les bords de la Dordogne agglutinés sur une micro île à l'heure de la sieste et un peu d'escalade au moulin de Cougnaguet .



Nous avons décollé ensuite dans ma Ka , avec ma fidèle Toutoune sur la banquette arrière qui semblait haleter en rythme avec le moteur  et comme me l'a fait remarqué Tazab en dépassant Tulles , nous quittions pour ma part les limites de la Comté .....

Des nôtres arrivée à Clermont à 19h , nous avons fait connaissance avec Marc , Emilie et Fabien autour d'un rafraichissement pour élaborer notre plan d'attaque du lendemain  .


Le plateau de Gergovie , dans le matin encore brumeux nous dévoilait son panorama si familier pour les gens d'ici .

Alors la faille de Limagne , c'est cette partie dans laquelle de nombreux villages se sont installés , une zone d'activité humaine qui s'est développée effectivement le long d'une faille volcanique, ça peut paraître idiot mais j'avais envisagé un sujet purement géologique ^_^.


Dans le bruissement des herbes , à l'ombre des arbres , chantonnait la source de la chapelle Saint Aubain . L'eau aurait pour vertu de rendre la vue , ou pas mais une chose est sûr c'est qu'elle a ses amateurs chargés de bouteilles, Tazab et Fabien s'en sont gorgés, il est vrai qu'elle est  délicieuse :)

Au pied du Puy de Dôme , au départ du sentier des muletiers se plante une auberge dominée par le maître des lieux et sa corolle de parapentes dévoués qui lui font allégeance.

Le lendemain nous avons attaqué le Puy des Gouttes ou Pierre Boivin, volcanologue,  tenait une conférence au sommet .J'ai noté que l'homme préhistorique avait connu l'activité volcanique. 


 Les moutons pâturaient non loin de là , glissés sous les arbres bien à l'abri du soleil au zenith, ils avaient réquisitionné la moindre ombre . Il ne fallait pas bouger au risque de voir tout le troupeau s'emballer  .  


 Dans l'après midi de gros nuages d'orages ont commençaient à s'amonceler. Pendant que nous dessinions le château de Tournoël , des grondements nous parvenaient de plus en plus proches jusqu'à nous chasser par une pluie battante, nous faisant détaller vers la dedeuche verte de Tazab .

  video
  Le lendemain, nous devions dessiner un berger et une bergère ( pour faire plaisir à tout le monde :p) mais malheureusement au petit matin , une pluie incessante nous a contraint à annuler le rendez-vous. Pendant que nous déjeunions, Tazab cherchait sur sa tablette un sujet de rechange à l'abri. Vers 9h il nous a dégotté une vue panoramique à la salle à manger de l’Hôtel des Puys au dernier étage, la vue y est effectivement superbe. Nous y sommes arrivés à 9h30, et la jeune femme qui s'occupait des lieux nous a annoncé qu'elle fermait à 10h30 et elle nous a proposé pour justifier notre présence de prendre un petit dêj. Bref! Nous avions une heure pour prendre le café ( encore un Grrrr ) , les croissants d'une main et dessiner un pano de l'autre. Mes 2 acolytes trouvaient que je faisais beaucoup la cocotte minute, Pffff!! Pfffff!!
Du coup pour ma part j'ai choisi d'attaquer ces 2 détails , les potaux ont attaqué un pano. Nous avons avalé un café à toute pompe sans quitter l’horizon ds yeux puis finalement la jeune femme nous a laissé trainer un peu plus de temps, passant l'aspirateur sous nos tabourets.






 Nous avons terminé notre parcours au château Montlozier en bonnes compagnies , Marc et Mireille , Vinciane , Ricardo patientaient pour certains ou croquaient avec nous .


 Le 20 août 2013, une exposition de ces dessins a débuté à la gare du train au Puy de Dôme et s'est poursuivie lors du festival " Il faut Aller Voir " du carnet de voyage à Clermont Ferrand en novembre 2013.


Nous nous sommes tous rassemblés à cette occasion , à coup de navettes en dedeuche ou en Ka . Clermont Ferrand fait écho au nom de Michelin.
 Le musée de l'Aventure Michelin nous a aimablement ouvert ses portes durant toute la période du festival. J'ai pu croquer comme d'autre quelques modèles peu commun ....

La Mille-pattes est une star du musée , modèle unique qui servait à tester les pneus sur circuits. Dans l'habitacle se trouvait le modèle à expérimenter et afin que les tests soient validés , le véhicule devait être homologué . Ainsi ils ont crée cette chimère issue d'un Break D et d'une DS .  Pas facile à représenter, nous nous y sommes tous essayé .

Même dans le jardin de Tazab , une Dauphine de mon enfance s'est offerte comme sujet .


Et dans le garage , Lapin immortalisait l'intérieur de la Dedeuche à Tazab pendant que nous immortalisions l'ensemble .... Il y avait bien sûr Gérard , là au dessus :) 

Fin mai début juin 2014 , Le Conseil Général du Puy de Dôme nous a nouveau sollicité pour caracoler dans le paysage avec un nouveau fil conducteur " les 5 Drôles de Dames ". Nous sommes repartis à 5 cette fois ci , avec Gérard Michel et Vincent Desplanches , fidèles au proverbe qui dit " que plus on est , plus ...." , ainsi que nos accompagnateurs , Marc, Claude, Aldebaran et Régis .

Au menu , l'Auberge de la Baraque à Orcines , et bien ce n'est pas si facile de croquer et de se régaler en même temps .


En promenade digestive , nous avons parcouru le volcan de Lemptégy ouvert aux visiteurs mais la météo variable faisait changer la lumière d'un instant à l'autre .

Les superbes panoramiques des monts d'Auvergne ont à nouveau défilé sur la route qui nous menait à la ferme de Guy . Gérard a croqué la porcherie, moi , la ferme pendant que nos trois compères faisait les cowboys ....

Le lendemain nous avons fait halte à Besse , un très joli village médiéval ou j'ai choisi de dessiner ce manoir potpourri, assez récent , début du siècle dernier mais qui est constitué de différentes parties recyclées  d'édifices eux , anciens , une curiosité car tous les passants le remarquent .


Pour le dernier jour , l'entreprise Claude Dozorme , maître Coutelier à Thiers nous a fait découvrir toute la fabrication de ses célèbres couteaux, une visite très très instructive .


Un coin de rue à Thiers , bien sûr ....


Jusqu'à que Marc et Claude viennent me déloger et me faire découvrir le " creux de l'Enfer" , un lieu incroyable ou, dans un fond de vallée suivant le lit de la rivière , s'enchainent toutes les anciennes coutelleries de la ville , un endroit à visiter sans hésiter . On n'en partait plus :)



 Et voilà , la boucle est bouclée mais comme on adore ça , on n'en fera d'autres des tours et des détours de pages de carnet !!

Avant que vous ne repartiez , voici les liens de mes compères .... et "Allez  voir "  ;)