dimanche 21 juillet 2013

Le Bentaillou, une mine de souvenirs



  Durant le mois d'août je participe souvent à un camp spéléologique dans l'Ariège sur la commune de Sentein au Bentaillou, cette année ce n'est pas le cas. Néanmoins deux mois auparavant , pourvus d'une autorisation de circuler sur la piste du parc naturel, nous montons les liquides, indispensables ... La météo peu favorable du mois de juin nous a contraint à retarder ce voyage mais nous y sommes , enfin !! Le Bentaillou est une ancienne exploitation minière.
Devant notre bâtiment, se trouve les vestiges d'un treuil et tout le long de la montée, des godets s'éparpillent comme des animaux statiques broutant l'herbe inlassablement.


Quelle chance, il fait beau et l'ours n'est pas là, le berger s'en réjouit. Pas de brouillard, pas de prédateur que du bonheur !
Nous logeons dans le bâtiment aux taules bleues.


Depuis 4 ans, lors de nos séjours nous remettons en état un autre bâtiment prévu pour le couchage. La mairie nous fournit les matériaux qu'elle nous amène par héliportage.
Dédé bricole. Aïe!!


 Parmi les paires de bottes qui montent jusqu'ici certaines divorcent et reprennent leur liberté. Elles siègent sur cette planche de contre-plaqué dans l'attente d'un propriétaire occasionnel à dépanner.

Nous en avons profité pour galoper dans la mine. Nous sommes deux et j'ai choisi ce petit format pour croquer rapidement pendant que B.Lafage s'occupe à faire des photos.


 Je ne voulais pas le faire trop attendre car la température se situe entre 0° et 5°. Nous empruntons les descenderies pour passer d'un étage à l'autre.

 Sur le croquis ci-dessous à gauche est représentée une trémie, les cailloux transitaient par ces conduits et se déversaient ensuite directement dans les wagonnets qui d'ailleurs roulent toujours.


Les galeries varient dans leurs dimensions et nous croisons bon nombre de salles très volumineuses. J'ai vraiment à cœur le projet de revenir pour pousser d'avantage la représentation de certaines zones vastes et surprenantes, ce sera pour une prochaine fois je l'espère. 
 Cette mine se développe sur 27 étages et court durant 60km de galeries, je vous laisse imaginer ...


Par contre voyez-vous , l'installation électrique est à l'évidence en panne !!  ;)


In situ ...
Pendant ce temps  B.Lafage se dégourdissait en prenant des photos.

 

L'entré de la mine et le photographe.B.Lafage avec son matériel en boite



Siiiiii!!! J'ai une bonne nouvelle !!!
Bientôt, je vais aller voir et croquer en bonne compagnie, avec Fabien Denoël et Tazab , les volcans du Puy de Dôme et la faille de Limagne pour
   les Rendez-vous  du Carnet de Voyage de Clermont Ferrand   
Sympa ;D !!!

A bientôt et surtout , restez à l'ombre ;) !! 

8 commentaires:

  1. Chouette reportage. Pas d'ours, mais des chauve-souris ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Claire :)! Non, pas de chauve-souris non plus, peut être l'altitude est trop élevée ? J'ai posé la question depuis justement et quelqu'un m'a dit qu'il en avait été aperçu dans la grotte un peu plus bas, il y a d'ailleurs un petit squelette qui est posé sur une banquette rocheuse dans la galerie dite à ce propos, galerie des chauve-souris. Comme quoi tu n'as pas tord ;)

      Supprimer
  2. 9a oui, on va rester à l'ombre, un peu...
    Très jolies cartes, une nouvelle fois ! Je me demandais si nous reverrions tes "visions minérales" si originales et sympathiques ! Ouf ! Me voici rassuré !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des soucis de santé freinent mes escapades souterraines mais il ne faudrait pas m'y pousser bien fort pour que j'y retourne en courant ;). Alors quand une occasion accessible se présente comme ici, je me fais plaisir...Quand j'y pense, c'était quand même le retour du soleil :D
      Merci Galien, tu as bien profité de l'été j’espère ?! A + ;)

      Supprimer

  3. (je fais dans le minimalisme en ce moment...) ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est très suffisant madame la p'tite bête , merci d'être venu te poser :) Bizzzzzzzz

      Supprimer
  4. ça c'est vraiment ton univers... et tu le croques si bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Bigoudène, je regrette juste que ce ne soit pas tout près de chez moi comme toi la Bretagne ;)

      Supprimer